• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Communiqué l’opposition Malienne: les propositions de la Cédéao rejetées ; la démission du président exigée

Communiqué l’opposition Malienne: les propositions de la Cédéao rejetées ; la démission du président exigée

  • 13 Journées depuis
  • 0

La coalition d’opposants maliens, « exige plus que jamais » la démission du président IBK, indique-t-elle mardi 28 juillet dans un communiqué. Cette réaction survient au lendemain de l’adoption d’un plan de sortie de crise au Mali lors d’un sommet entre dirigeants des pays ouest-africains. Ce plan prévoit notamment le maintien au pouvoir du Président.  Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’État, Nation, Démocratie et République laïque.

La coalition d’opposants au Mali, M5-RFP composé de politiques, de chefs religieux et de membres de la société civile a ainsi « appris avec étonnement les conclusions du Sommet extraordinaire » de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), « lequel continue de ramener la crise sociopolitique au Mali à un simple contentieux électoral du deuxième tour du scrutin législatif [de mars-avril] », indique le mouvement dans un communiqué reçu mardi par l’AFP. Ils ont a rejetés ce mardi le plan de sortie de crise adopté la veille par les chefs d’État d’Afrique de l’Ouest, estimant qu’il ne « correspond[ait] aucunement aux attentes » des Maliens.

Les quinze présidents de la Cédéao, réunis lundi par visioconférence, ont appelé les Maliens à « l’union sacrée » pour régler la crise, dont ils craignent qu’elle entraîne le Mali dans le chaos, alors que le pays demeure l’épicentre de la menace jihadiste au Sahel.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?