PARTAGER

Le journaliste et guide religieux Ahmed Bachir, retraité de la Radiotélévision sénégalaise (Rts) a été rappelé à Dieu jeudi à Dakar.

Ahmed Bachir Kounta était membre de la famille maraboutique de Ndiassane, dont il fut pendant plusieurs années le porte-parole. A la Rts, il a excellé comme présentateur du journal en langue nationale wolof et commentateur attitré des discours officiels et des grands évènements nationaux comme les fêtes nationales. Il animait en même temps des émissions religieuses, faisant valoir sa grande érudition et sa parfaite maîtrise de l’arabe, du français et du wolof. Bachir Kounta est présenté comme « un modèle » qui a inspiré des générations de journalistes. Ahmed Bachir Kounta a connu ’’les premiers temps de la radio’’ et la Télévision dans sa version moderne, a dit du défunt Babacar Diagne, ancien directeur général de la Rts, actuellement président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra). Il fut ’’un homme élégant au vrai sens du terme’’, dans son port vestimentaire comme dans son verbe, a ajouté Babacar Diagne dans des propos rapportés par la Radio futurs médias, rendant hommage à ’’un homme de son temps, un homme qui savait ce que parler veut dire’’. Ahmed Bachir Kounta, lettré, était « en même temps un homme de religion qui a vécu dans les grandes cours » maraboutiques, a souligné l’ancien directeur de la RTS, avant de conclure : ’’Nous avons perdu un repère’’.

Les réactions respectives suite à sa diparition de Me El Hadj Diouf et de l’Ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith receuillis par Bastien David

Texte : Aps

Laisser un commentaire