PARTAGER

A quelques jours du démarrage de la campagne électorale pour la présidentielle de février 2019, les cinq candidats cherchent des alliances. Ils font le tour des maisons des responsables politiques afin de solliciter leur soutien. Les personnes les plus « courtisées » présentement sont les candidats recalés par le Conseil constitutionnel pour faute de parrainage.

Le leader de la coalition « Idy 2019 » vient de gagner la confiance de l’une de ces dernières. Il s’agit du président du Grand Parti, Malick Gakou dont la candidature a été rejetée par le Conseil constitutionnel. Selon des sources de emedia.sn, le leader du Grand Parti a décidé de soutenir Idrissa Seck. Une décision qu’il a prise après concertation avec sa base. L’ancien ministre va faire une déclaration dans les prochaines heures pour rendre public et officialiser son compagnonnage avec le président du Conseil départemental de la région de Thiès.

Rappelons que le frère du président de la République et non moins maire de la ville de Guédiawaye « courtise » depuis quelques jours le président du Grand Parti en lui demandant de rejoindre le camp présidentiel. Qui lui a toujours opposé un niet catégorique.

Par Aliou Diouf

Source : emedia.sn

Laisser un commentaire