PARTAGER

Légende d’Hollywood, Peter Fonda s’est éteint à Los Angeles à l’âge de 79 ans ce vendredi 16 août. L’acteur souffrait d’un cancer des poumons. Plusieurs fois nommé aux oscars, il était devenu célèbre pour son rôle dans le film culte «Easy Rider».

Les jambes étendues sur sa Harley-Davidson, Wyatt joué par Peter Fonda, décide de traverser les États-Unis avec Dennis Hopper dans le rôle de Billy. Les deux motards tracent la route et découvrent un mode de vie hippie. Jeunes et rebelles en quête de liberté, ils se confrontent alors à l’Amérique profonde, raciste et conservatrice, qui refuse l’évolution des mentalités.

Pour des générations entières de cinéphiles, Peter Fonda restera à jamais Wyatt, le rôle le plus emblématique de sa carrière. Avec ses lunettes de soleil, son blouson de cuir avec un drapeau américain cousu sur le dos. Un Captain America version années 60.

Easy Rider, road movie révolutionnaire et mythique tourné en seulement sept semaines avec un petit budget, est sorti en 1969, année du festival Woodstock, qui fête ses 50 ans cette année, comme le film, aujourd’hui un symbole de la contre-culture américaine. Peter Fonda en a lui même co-écrit le scénario avec Dennis Hopper et Peter Southern.

Fils du célèbre acteur Henry fonda, et petit frère de Jane Fonda, Peter se démarque très vite par des rôles anti-conformistes. Il devient l’un des visages de ce nouvel Hollywood qui casse les codes et où tous les films n’ont pas forcément une fin heureuse.

En 1998, Peter Fonda reçoit un Golden Globe et une nomination aux Oscars pour son rôle dans L’Or de la vie de Victor Nuñez (1997). Avec plus d’une centaine de films à so nactif, il est sans doute l’un des acteurs les plus emblématiques du cinéma américain. Son dernier film, The Last Full Measure, doit sortir en octobre prochain. Il y joue aux côtés de Morgan Freeman, Laurence Fishburne.

L’acteur s’est éteint à 79 ans des suites d’un cancer des poumons. Sa famille a souhaité rendre hommage à sa passion pour la vie en invitant ses admirateurs à lever un verre à la liberté. Engagé et militant écologiste, Peter Fonda avait fait sensation au Festival de Cannes en 2011, lorsqu’il a dit au président américain de l’époque, Barack Obama, qu’il était un « putain de traître ».

Peter Fonda était à Cannes pour présenter le documentaire Big Fix qu’il avait produit sur la marée noire provoquée en avril 2010 par plate-forme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP dans le Golfe du Mexique.

Indomptable et déjanté, la star Peter Fonda l’a été jusqu’à sa mort.

Laisser un commentaire