PARTAGER

La guerre promet d’être âpre au Parti démocratique sénégalais (Pds). Après avoir posé un acte fort hier, en lançant un courant dénommé «Alliance Suqqali Sopi», Oumar Sarr, Babacar Gaye, Me El Hadji Amadou Sall et Cie comptent mener le combat pour le contrôle du parti.

Selon Source A, ils n’excluent pas de traduire le pape du Sopi, Me Abdoulaye Wade, devant les tribunaux pour avoir gain de cause. Autrement dit, ils ont fait part de leur détermination à se battre pour éviter qu’une seule personne prenne des décisions unilatérales au Pds.

Réfutant la nomination du nouveau Secrétariat national, les frondeurs ont déclaré la procédure illégale. En effet, disent-il, selon les articles 21 et 22 des statuts du parti libéral, seul le Bureau politique peut apporter des changements au sein du Secrétariat national.

Source: Seneweb

Laisser un commentaire