PARTAGER

Le procès du dirigeant sénégalais, poursuivi pour corruption, blanchiment, et abus de confiance, se tiendra devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Le procès de Lamine Diack se tiendra les 13, 15, 16, 20, 22 et 23 janvier devant la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris. L’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF), aujourd’hui âgé de 86 ans, est poursuivi pour corruption, blanchiment, et abus de confiance.

Le Sénégalais sera jugé avec cinq autres protagonistes mais deux seulement devraient assister aux débats : l’ancien responsable de la lutte antidopage de l’IAAF Gabriel Dollé (corruption) et l’ancien conseiller juridique de Lamine Diack, Habib Cissé (complicité de corruption).

Dollé : « Je me sentais coincé » Le Sénégalais Papa Massata Diack (poursuivi pour corruption, blanchiment et recel d’abus de confiance), l’ancien président de la fédération russe Valentin Balakhnichev (corruption et blanchiment) et l’entraîneur russe Alexeï Melnikov (corruption) ont également été renvoyés devant le tribunal, mais ils restent tous trois à l’abri dans leurs pays et ne devraient pas assister à leur procès. Ce procès fait suite aux accusations de la marathonienne Lilya Choboukhova qui avait abouti au déclenchement d’une vaste enquête sur un système de corruption visant à retarder la suspension d’athlètes russes contrôlés positifs.

Source: Wiwsport

Laisser un commentaire