PARTAGER

Martyrisée à 15 ans à Césarée de Palestine. Son corps serait arrivé à Nice dans une barque guidée par une colombe et fleurie de roses, de lys et de palmes. Nice s’en souvient et la vénère avec fidélité.

Point n’est besoin d’accomplir de grandes choses et de les faire connaître par de longs discours. Le vrai parfum d’une vie est comme celui d’une rose, toujours discret, si, malgré tant d’épines, elle est vécue dans l’humilité et dans la grâce de Dieu.

(Lectionnaire Emmaüs)

Source : eglise.catholique.fr

Laisser un commentaire