PARTAGER

Ô Dieu, c’est toi mon Père, toujours je te cherche;
mon cœur a soif de toi;

loin de toi, même mon corps se dessèche
comme une terre brûlée qui manque d’eau.

Souvent, je m’arrête en ta présence
pour contempler la puissance de ton amour.

Cet amour plus merveilleux que la vie,
je voudrais le célébrer à pleine bouche.

Tous les jours de ma vie, je veux te louer,
porter ton nom dans un cœur toujours en prière,

pour qu’il s’en trouve rassasié
et qu’il puisse chanter sa joie d’être aimé de toi.

Quand je veille et quand je m’endors,
toujours et partout, Père, tu m’accompagnes.

Je te suis, je me serre contre toi;
tu me tiens la main, tu veilles sur moi.

Et mon cœur s’émerveille de ta présence,
il éclate en chants de joie.

C’est pourquoi les épreuves ne me font pas peur;
elles finissent toujours par s’évanouir.

Tu fais de chacune une occasion de grâce;
elle n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Et moi, dans le Père, je fêterai ces victoires,
c’est avec lui que ses enfants diront avec fierté:
 » Il nous a délivrés du mal !  »

Laisser un commentaire