PARTAGER

Krepin Diatta a vécu une soirée de folie, mardi soir. Constamment matraqué, sifflé et… percutant, il a inscrit en fin de match un but somptueux qui rapportera normalement gros aux Brugeois. Mais il a aussi été exclu en fin de match pour avoir trop ostensiblement montré sa joie -enlevant son maillot- face aux supporters turcs, ce qui le privera de la visite du Real Madrid, le 11 décembre. « Je sais que ce n’était pas à faire et je m’en suis déjà excusé préventivement auprès de Deli quand j’ai compris que j’allais recevoir ma deuxième jaune », expliquait-il. « Je savais que cela aurait pu avoir des conséquences fâcheuses. Ce n’est pas une excuse mais j’ai été sifflé tout le match, on m’a crié dessus sans cesse mais cela ne m’a pas affecté au niveau du jeu. Cela m’a par contre touché humainement. J’ai toutefois continué à travailler pour arracher ce but et ce point capital. Montrer ma joie comme ça, ce n’était peut-être pas malin mais c’était ma manière de répondre à ces cris et ces coups de sifflet. »

Le Club de Bruges s’est sauvé in extremis (1-1) sur la pelouse de Galatasaray ce mardi lors de la 5e journée de Ligue des Champions. Les Blauw en Zwart arrachent un point précieux grâce à Krépin Diatta, mais sont éliminés de la course.

Un but miraculeux de Krépin Diatta dans les arrêts de jeu a permis au Club Bruges d’arracher un point synonyme de troisième place en Turquie. Alors que Galatasaray jouait de roublardise et de mauvaise foi pour gagner du temps durant toute la seconde période.

Menés au score suite à un but d’Adem Buyuk (11e), les Brugeois ont peiné à trouver l’égalisation qui est finalement tombée dans les arrêts de jeu des pieds de Krépin Diatta (90e+2). Le sénégalais inscrivait le 1-1 et fêtait un peu trop son but avec Mata. Les deux joueurs écopaient d’une deuxième jaune, synonyme d’expulsion, et les Brugeois devaient encore tenir deux minutes à 9 contre 11, ce qu’ils sont parvenus à faire.

Ce point n’est pas suffisant pour conserver des chances de qualifications pour les huitièmes de finale. Avec trois points au compteur, Bruges ne peut en effet plus revenir sur le Real Madrid, 2e avec 7 points avant d’affronter le PSG dans la soirée. Krépin Diatta et sa bande devaient impérativement s’imposer au stade Ali-Sami-Yen pour s’offrir le droit de rêver avant la réception des Madrilènes.

Les Blauw en Zwart évitent pour le moins de céder leur 3e place, synonyme de qualification pour les 16es d’Europa League, à Galatasaray (2 pts) qui reste dernier avant la dernière journée prévue dans 15 jours.

Source : Wiwsport.com

Laisser un commentaire