• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Moustapha Diakhaté: « Macky Sall est le plus grand frein aux réformes de l’Assemblée nationale »

Moustapha Diakhaté: « Macky Sall est le plus grand frein aux réformes de l’Assemblée nationale »

  • 15 Journées depuis
  • 0

Les députés sénégalais ont élu mercredi les membres du nouveau Bureau de l’Assemblée nationale. Un petit changement est intervenu lors de cette élection. Abdou Mbow est devenu premier vice-président en remplacement de Moustapha Cissé Lo. Contacté par nos confrères de PressAfrik pour savoir son point de vue sur ce nouveau bureau, l’ancien président du Groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté a minimisé le changement. Il a estimé que cette équipe ne peut pas apporter de réponses aux préoccupations des Sénégalais, notamment sur la question des inondations, ajoutant que le Président « Macky Sall est le plus grand frein » aux réformes de l’institution parlementaire.

« Il n’y pas de grand changement à part le départ de Moustapha Cissé Lo. Il n’y a rien de nouveau aussi bien pour ce qui concerne les vice-présidents et secrétaires élus et même le groupe de l’opposition. Et probablement ce sera la même pour les commissions. C’est la même majorité qui est là-bas ou bien les mêmes groupes. Pratiquement on reconduit les mêmes », a d’emblée commenté pour PressAfrik, M. Diakhaté.

S’agissant des préoccupations des Sénégalais, notamment sur la question des inondations, l’ancien ministre conseiller n’est pas convaincu que la nouvelle équipe va apporter des réponses claires. « Pas du tout. Le problème  n’est pas lié à l’équipe et aux députés. D’une manière générale, c’est l’institution parlementaire qui n’a pas les moyens pour remplir correctement ses missions notamment le contrôle de l’action du gouvernement et des politiques publiques. Aussi longtemps que les députés seront laissés à eux, face aux missions qui leur sont confiés, ils ne pourront absolument rien faire« , a expliqué Diakhaté, selon qui, « un député n’a pas compétences dans tous les domaines où l’Assemblée nationale intervient« .

Pour que l’Assemblée nationale puisse jouer son rôle et répondre aux préoccupations des Sénégalais, l’ex parlementaire a fait une proposition. « C’est l’Assemblée qui doit recruter un personnel de qualité des ressources humaines de qualité, des juristes, des économistes, des agronomes pour assister les commissions par rapport à leur travail de contrôle de l’action du gouvernement et d’évaluation des politiques publiques et même par rapport à leur travail d’équipe de projet de loi que le gouvernement soumet à l’Assemblée nationale« .

« Donc pour moi, ces changements au niveau des bureaux ou sectaires élus et même des commissions, ça n’apportera pas grand chose. On aura toujours la même Assemblée nationale qu’on a connue depuis 1962« . a-t-il ajouté avec insistance.

Il a par ailleurs fait savoir qu’à l’Assemblée nationale, les présidents de commission sont mieux payés que les vice-présidents.

Lorsqu’il était député, il a révélé qu’avant la fin de la 12e législature, ils avaient laissé un Règlement intérieur, accompagné de 200 recommandations pour améliorer le fonctionnement de l’institution parlementaire.

« Macky est un jacobin, qui pense que le Président doit être l’Alpha et l’Oméga de l’Etat »

Mais pour Moustapha Diakhaté, malheureusement le président Niasse n’a pas semblé vouloir aller dans le sens dune grande réforme. A titre, il a un excellent allié, le Président Macky Sall qui, de son point vue, est le plus grand frein aux réformes de l’Assemblée nationale. « Lui c’est un jacobin, il pense que seul le président de la République doit être l’Alpha et l’Oméga de l’État. Je pense que c’est à ce niveau-là qu’il y a problème. Si le président a la volonté de réformer l’Assemblée nationale, il peut y avoir des réformes. Mais malheureusement, il y a un problème à ce niveau. En France, les grandes réformes de l’Assemblée nationale ont été menées par des présidents de la République de rupture. Ce qui n’est pas le cas avec le président Macky Sall« , a-t-il conclu.

Pressafrik

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?