• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • Culture : Le cinéma sénégalais inscrit une nouvelle fois son nom au palmarés du Festival Clap Ivoire

Culture : Le cinéma sénégalais inscrit une nouvelle fois son nom au palmarés du Festival Clap Ivoire

  • 3 Années depuis
  • 0

Lors de la 18eme édition du festival Clap Ivoire organisé à Abidjan du 4 au 8 Septembre 2018, nombreux sont les cinéastes et cinéphiles africains qui avaient pris part à cette grande fête du cinéma de la zone Uemoa. Le Sénégal était dignement représenté dans la catégorie fiction avec Moly Kane dans pour son court-métrage Goom Bi et Mamadou Khouma Guèye pour la catégorie documentaire avec Saraba.

C’est lors d’une conférence de presse à la Direction de la cinématographie de Dakar, mercredi 12 Septembre, que le lauréat Moly Kane a présenté ses différents prix raflés à Abidjan. Le cinéaste Pikinois auteur du film Goom Bi a remporté cinq Grand prix lors du Festival Clap Ivoire dans la catégorie film de fiction. Ce film raconte la vie d’un homme qui voulait avoir une vie meilleur pour lui et sa famille, ce qui l’a motivé à vouloir émigrer vers la Libye. Malheureusement les choses ne se sont pas passées comme voulu car l’homme a été arrêté, incarcéré et torturé pendant des années. Après ce traumatisme, il décida de revenir dans son pays, le Sénégal, pour retrouver sa femme qui est restée cinq ans sans voir son mari. Mais, il se trouve que son mari a complètement changé et elle doit tout faire pour retrouver son mari d’avant.

Moly Kane a remporté le Prix du meilleur scénario, auquel viendra s’ajouter quatre autres Prix comme le premier Prix de la fiction Uemoa, celui du Prix de la meilleure interprétation masculine décerné à Ngalandou Khouma Guèye ainsi que le Prix de la meilleure interprétation féminine décerné à Zeyna Diop. Le cinéaste Moly Kane a aussi reçu le prix Coca Cola, ce qui lui fait au total cinq prix raflés lors de ce festival.

Dans l’objectif de relever le niveau du cinéma au Sénégal comme au temps de Sembène Ousmane, Moly Kane a exhorté les jeunes à se perfectionner dans ce domaine s’ils veulent réussir. A la fin, il donna rendez-vous aux jeunes cinéastes et producteurs pour la tenue d’un grand évènement audiovisuel prévu à Dakar dans le courant du mois de décembre.

Par Mor Fall

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :