• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Droits de l’homme : Amnesty inscrit les Rohingya au cœur de la visite du président chinois à Dakar

Droits de l’homme : Amnesty inscrit les Rohingya au cœur de la visite du président chinois à Dakar

  • 4 Années depuis
  • 0

La visite du président de la République populaire de Chine au Sénégal ne laisse pas indifférent Seydi Gassama, secrétaire exécutif d’Amnesty international/section Sénégal. Dans un communiqué qui nous est parvenu, il invite le président Macky Sall à « exprimer l’attente du Sénégal de voir la Chine cesser de jouer un rôle négatif dans les efforts de résolution de la crise des réfugiés Rohingya, sur laquelle il s’était exprimé lors de la 72ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies », note le texte.

Selon Seydi Gassama, « le non-respect par la Chine de ses obligations internationales en matière de droits humains doit être à l’ordre du jour de la rencontre entre les deux présidents ».

Pour être mutuellement bénéfique, la coopération entre la Chine et le Sénégal doit être conduite dans la transparence et favoriser le respect des normes internationales, souligne le document.

À la suite de la « campagne de meurtres, d’incendies et de viols menés par l’armée du Myanmar », documentée par Amnesty International dans une série de rapports, « Pékin continue de bloquer toute tentative du Conseil de sécurité de l’Onu d’adopter une résolution condamnant les attaques, et de faire obstruction au travail du Conseil des Droits de l’Homme, tout en invoquant le prétexte habituel du refus de toute  (ingérence ) dans les affaires nationales d’un pays tiers, note le texte.

« À la tribune des Nations Unies, le président Macky Sall s’était déclaré ‘gravement préoccupé par les exactions contre la population musulmane Rohingya’ et avait souligné que le ‘Sénégal appelle instamment la communauté internationale à agir pour mettre fin à cette véritable tragédie humaine,' » a rappelé Seydi Gassama qui ajoute qu’ « il est maintenant temps de porter ce message directement au président chinois, dont le pays continue à empêcher la résolution de la crise ».

 

Auteur: Chamsidine SANÉ – Seneweb.com

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :