• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Economie internationale : A Buenos Aires un G20 Finances dominé par la guerre commerciale

Economie internationale : A Buenos Aires un G20 Finances dominé par la guerre commerciale

  • 3 Années depuis
  • 0

La réunion des ministres de l’Economie et des Finances du G20 a pris fin dimanche soir à Buenos Aires, en Argentine, pays qui préside cette année le groupe des principales économies mondiales. Ce G20 Finances a été marqué par des avancées sur la régulation des cryptomonnaies et sur la taxation des géants de l’Internet. On y a également évoqué le problème de la dette africaine. Mais il a été dominé par les menaces de guerre commerciale, suite à la taxation des importations d’acier et d’aluminium par les Etats-Unis.

Avec notre correspondant à Buenos Aires,  Jean-Louis Buchet

« Nous voulons plus de commerce équilibré et, encore une fois, nous voulons avoir le droit de défendre nos entreprises technologiques partout dans le monde. »

Pour Steven Mnuchin, secrétaire américain au Trésor, les Etats-Unis ne font que se défendre en imposant des tarifs aux importations d’acier et d’aluminium. Un compromis est-il possible ?

Pierre Moscovici, commissaire européen à l’Economie et aux Finances, veut y croire, à l’occasion de la visite à Washington, ce mercredi, du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

« Nous connaissons les arguments des Américains, mais je crois qu’ils ont écouté aussi attentivement ceux de leurs partenaires, explique M. Moscovici. Pour ce quoi nous concerne, nous pensons que les guerres commerciales, contrairement à ce que dit Donald Trump, ne sont pas du tout des guerres faciles à gagner. Ce sont des guerres qui ne créent que des perdants, et c’est la raison pour laquelle Jean-Claude Juncker, je crois, est très attendu à Washington cette semaine pour essayer de créer des ponts. Nous sommes prêts à réagir. Et notre fermeté sera absolue. Mais nous pensons aussi que le mieux, c’est de ne pas avoir recours à cette escalade. »

Voilà pour la position officielle. Mais en privé, la plupart des ministres présents à ce G20 Finances étaient beaucoup plus pessimistes. En réalité, personne ne croit à un recul de Donald Trump. La guerre commerciale aura bien lieu.

Source : rfi.fr

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :