• Accueil
  • >
  • EDUCATION
  • >
  • Education – Préparatifs de la rentrée scolaire : 66 écoles sous les eaux à Dakar

Education – Préparatifs de la rentrée scolaire : 66 écoles sous les eaux à Dakar

  • 20 Journées depuis
  • 0

Dans certains endroits de la capitale, les acteurs de l’école vont devoir prendre leur mal en patience. 66 établissements scolaires (dont 48 sont dans l’Académie de Pikine-Guédiawaye et 18 dans celle de Rufisque) sont sous les eaux à cause des inondations provoquées par les eaux de pluie tombées à Dakar depuis le début de l’hivernage. Ce constat a été fait lors du Comité régional de développement (Crd) de Dakar consacré à la prochaine rentrée scolaire.

66 structures d’éducation (écoles préscolaires, élémentaires et lycées) sont sous les eaux. Parmi celles-ci, 48 sont dans l’Académie de Pikine-Guédiawaye et 18 dans celle de Rufisque. A cela s’ajoutent 32 écoles et lycées dépourvus d’eau courante. Le constat est fait dans le rapport présenté hier jeudi 30 septembre, à l’occasion du Comité régional de développement (Crd) sur la rentrée des classes présidé par le Gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall.
Le document, présenté par le coordonnateur des inspecteurs d’Académie, Gana Sène, a fait un diagnostic du système éducatif de la région, cernant les acquis, identifiant les contraintes et déclinant les mesures appropriées à mettre en œuvre pour une rentrée réussie.
Contrairement à Rufisque et Pikine-Guédiawaye, l’Académie de Dakar est confrontée au problème de l’occupation anarchique et de la pollution sonore, relève, par ailleurs, le rapport, posant un problème lié également à l’insécurité.

Opérations d’assainissement
C’est ainsi que le chef de l’Exécutif régional a donné des instructions visant à corriger cette situation. «A partir de lundi, les opérations d’assainissement, de nettoiement, de pompage et de désinfection vont devoir démarrer afin que les établissements scolaires puissent être fréquentés dès la rentrée», a-t-il ordonné, dans des propos repris par Le Soleil.
Les Inspections de l’éducation et de la formation (Ief) devront aussi «appuyer le service d’hygiène en moyens logistiques pour une durée d’une semaine afin que le travail se fasse avec sérénité et efficacité».
Il a été recommandé au ministère de l’Education nationale de voir les possibilités de délocaliser certains établissements scolaires qui se trouvent dans des zones inondables. Sur ce point, le cas du lycée Eli­mane Ndiaye s’est posé avec acuité.
Sur les actes de violence ayant lieu en milieu scolaire, le Gou­verneur de Dakar a garanti que des mesures seront prises pour lutter contre ces phénomènes qui menacent les enseignants.
La rentrée des classes 2021/2022 est prévue le 11 octobre pour le personnel admi­nistratif et enseignant et le 14 du même mois pour les élèves.
Avec Emedia

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :