En Afrique, les Conférences épiscopales annoncent des mesures contre les abus sexuels

  • 2 Années depuis
  • 0

La plupart des Conférences épiscopales africaines qui ont tenu leurs Assemblées plénières au mois de juin se sont penchées sur la question de la mise en œuvre de bureaux de signalement des abus sexuels sur des mineurs et personnes vulnérables.Dans son motu proprio Vos estis lux mundi (« Vous êtes la lumière du monde »), publié le 9 mai, le pape François impose aux Conférences épiscopales et diocèses de mettre en œuvre de telles structures.

Les épiscopats africains commencent à se pencher sur la question des abus sexuels dans l’Église et leur prévention. Le Kenya, l’Afrique du Sud, la Centrafrique, le Togo, la Côte d’Ivoire, la RD-Congo ont annoncé, ces derniers jours, étudier les conditions de mise en place de bureaux de signalement d’abus sexuels exigés par le pape François dans son motu proprio Vos estis lux mundi (« Vous êtes la lumière du monde ») publié le 9 mai.La prise de conscience de l’existence d’abus sexuels dans l’Église africaine est lente mais commence à se généraliser. Si avant le sommet sur les abus sexuels dans l’Église convoquée par le pape François à Rome du 21 au 24 février, la question se heurtait à des incompréhensions, elle est de plus en plus abordée à travers le continent.

Par Lucie Sarr

Source : La Croix

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?