• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Environnement – Chaleur : comment arroser son jardin et protéger ses plantations

Environnement – Chaleur : comment arroser son jardin et protéger ses plantations

  • 3 Années depuis
  • 0

Les températures grimpent et restent soutenues pendant plusieurs jours, y compris la nuit : une menace pour les populations mais aussi les plantes. Voici quelques bonnes pratiques pour préserver au mieux son jardin de la sécheresse tout en respectant la ressource en eau.

Une nouvelle vague de chaleur s’installe sur la France… La canicule se caractérise par de très fortes températures (supérieures à 30°C) qui s’installent durablement et des nuits insuffisamment rafraîchissantes.
Outre les précautions à prendre pour notre santé et celle des plus fragiles (y compris les animaux domestiques que l’on n’oublie pas), les végétaux risquent de souffrir de ces fortes chaleurs. Voici quelques astuces pour leur permettre d’affronter au mieux un épisode caniculaire.

Arroser à bon escient

ès que la chaleur s’installe, on a rapidement le réflexe d’arroser abondamment pour nourrir la plante face à la chaleur. Attention, ce geste doit être mesuré et réfléchi. Il faut par exemple mieux planifier son arrosage pour que celui-ci bénéficie pleinement au jardin.

Violette Egon, paysagiste en région Rhône-Alpes, interrogé par Les entreprises du Paysage, explique : « On va choisir les zones à arroser en fonction de leurs besoins. Premier réflexe pratique et écologique : il est inutile d’arroser son gazon de manière obsessionnelle, il sera le premier à pâtir de la chaleur et l’eau pourra difficilement pallier une exposition prolongée au soleil pendant toute la journée. Alors pourquoi gaspiller l’or bleu ? ».
Pourquoi s’obstiner à conserver une pelouse bien verte et fraîche en été ? La nature se remet très bien de nos quelques étés trop chauds et vous retrouverez de la verdure une fois le déficit hydrique passé, sans avoir gâché inutilement de l’eau.

Pailler votre potager

Un potager sain et raisonné ne laisse jamais la terre à nue : le paillage (avec des feuilles, des adventices, de la tonte, de la paille…) permet de lutter efficacement contre le dessèchement du sol qui est ainsi protégé avec toute sa micro-faune.
Résultat : votre sol est vivant, riche et ne nécessite plus autant d’arrosages, car la terre reste fraîche plus longtemps sous le paillage.

Tailler pour limiter l’évaporation

En période de sécheresse, le plus grand risque pour les plantes du jardin réside dans leur déshydratation. Or plus le volume de la plante est important (nombreuses branches, feuillage fourni…), plus l’évaporation sera forte. L’astuce consiste donc à tailler ! « Cette manipulation concerne principalement les vivaces. Si la floraison a déjà eu lieu, il ne faut pas hésiter à effectuer une taille préventive pour limiter l’ampleur de la plante. Elle résistera mieux à la chaleur. » ajoute Violette.

Balcon et terrasse : on soigne l’exposition

n période de canicule, les terrasses, balcons et jardinières fleuries sont les plus à risque. Dans un jardin, la terre va œuvrer comme régulateur thermique, apportant chaleur ou fraîcheur au système racinaire. Une option dont ne bénéficient pas les plantes en pot.

« En période de canicule, les racines d’une plante en pot peuvent facilement monter jusqu’à 40°C, une température qu’elles n’atteindraient jamais en pleine terre« , explique Violette Egon.

« Trois astuces pour éviter la surchauffe :

  • sur une terrasse, déplacer les jardinières suspendues et les positionner au pied d’un mur pour qu’elles bénéficient d’un surcroît d’ombre ;
  • Si les pots sont à l’ombre et pour les plantes plus fragiles, on peut les entourer d’une matière isolante (papier…) afin qu’elles retiennent mieux l’humidité et la fraîcheur de la nuit ;
  • l’idéal est de choisir des jardinières comportant un bac de rétention d’eau, qui laisse passer un peu d’air et prolonge l’hydratation de la plante. » commente Violette Egon.
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :