• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Face aux enquêteurs de la Section de recherches : Ousmane Sonko a “usé de son droit de silence”

Face aux enquêteurs de la Section de recherches : Ousmane Sonko a “usé de son droit de silence”

  • 7 Mois depuis
  • 0

Arrêté puis placé en garde à vue hier à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane, Ousmane Sonko a fait face aux enquêteurs. Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, le leader de PASTEF, a “usé de son droit de silence” pour ne piper mot aux questions de ces derniers.

C’est ce qu’a indiqué, le chargé de la communication de PASTEF les Patriotes. Quelques heures auparavant, la Section de recherches, lui a notifié son placement en garde à vue soit à (14 heures 45 minutes selon ses avocats). D’après ses avocats, c’est le Capitaine Ndiaye commandant la Compagnie de gendarmerie de Dakar qui a personnellement procédé à l’interpellation

Rappelons qu’Ousmane Sonko a été arrêté ce mercredi par des éléments de la GIGN pour “trouble à l’ordre public” alors que son convoi se trouvait dans le quartier de Mermoz, à Dakar, a annoncé l’un de ses avocats à Jeune Afrique. Le député avait quitté son domicile en début de matinée pour aller répondre à la convocation du juge du 8ème cabinet dans l’affaire l’opposant à Adji Sarr qui l’accuse de “viols répétitifs” et “menaces de mort”, escorté par une foule de partisans. Un important dispositif avait été déployé tôt le matin aux alentours du palais de justice. Vers 10 heures, le convoi de l’opposant a été bloqué par les autorités, et des affrontements sporadiques ont opposé pendant une partie de la journée les forces de l’ordre à des partisans de Sonko.

Fara Thiernou MENDY

https://www.r-espe.com/face-aux-enquete…droit-de-silence/

 

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :