Fatou Sow : « Je ne célèbrerai plus le 8 mars… »

  • 2 Années depuis
  • 0

Ce dimanche, les femmes sont à l’honneur, avec la célébration du 8 mars, qui marque la journée internationale des droits des femmes. Mais, au Sénégal, toutes ne fêtent pas. À l’instar de Fatou Sow Sarr, directrice de l’institut des Genres et de la Famille. Cette dernière est à la tête du combat pour que l’acte posé par les femmes de « Nder », il y a deux cents ans soit inscrit dans l’agenda officiel du Sénégal. Et c’est depuis 2008 qu’elle a commencé à organiser des manifestations pour célébrer la journée « Talatay Nder ».

« Je ne suis pas contre le 8 mars mais je dis, je ne célèbrerai plus le 8 mars au Sénégal tant que l’Etat n’aura pas intégré le 7 mars dans son calendrier républicain. Parce que, le 8 mars, c’est les femmes du textile de New York. Je trouve que les femmes de « Nder » se sont sacrifiées pour leur patrie et je pense que cette symbolique est encore beaucoup plus puissante. J’ai toujours dit que la France n’est pas ma référence. Nos références sont nos propres valeurs, nos cultures », a expliqué Fatou Sow Sarr.

Avant d’ajouter « Nous voulons que le 7 mars soit inscrit dans l’agenda officiel. Ça fait 12 ans qu’on se bat pour cela. Le 8 mars n’est pas ma fête. J’en ai ras-le-bol de ces 8 mars où chaque année on vous sort une thématique et un an après personne ne se souvient de ce qui a été discuté ».

Dakarmatin

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :