PARTAGER

Les agents des Eaux et forêts de Saraya ont mis fin au pillage de la forêt de Tenkoto, une localité située dans le Kédougou, par des orpailleurs étrangers. 28 personnes, de l’or et du matériel de traitement du minerai, entre autres, ont été saisis.

C’est un coup de filet des agents des Eaux et forêts dans le cadre de la lutte contre le pillage de la forêt de Tenkoto. Ils ont interpellé près d’une trentaine d’individus dans le secteur forestier de Saraya, dont une bonne partie a été placée sous mandat de dépôt. Il s’agit d’une bande d’orpailleurs burkinabè pour la plupart qui, depuis quelque temps, s’attaquent à la forêt de Tenkoto à la recherche de l’or. «Les hommes de Saliou Guèye, commandant le secteur forestier de Saraya, ont tout le temps été à leur trousse», explique la source. Les bérets verts ont mené plus d’une dizaine de patrouilles dans le massif pour les traquer.

En tout cas, ils ont été surpris dans les massifs avec des panneaux solaires, des téléphones portables, de l’or et beaucoup d’autres matériels de traitement du minerai, détaille toujours notre interlocuteur. Il poursuivra en soutenant que les autres pilleurs de la forêt se seraient déplacés vers Diyabougou, un autre site d’orpaillage traditionnel situé dans le Bakel, où il y avait eu la grande tuerie entre Maliens et Burkinabè.

Par Abdoulaye Fall

Source : Le Quotidien

Laisser un commentaire