PARTAGER

Les pannes de voitures n’épargnent pas les Chefs d’Etat. Dans le monde, plusieurs véhicules de Présidents ont eu des problèmes de moteur en plein cortège présidentiel. Macky Sall, dont la limousine a pris feu, avant-hier, à Nguéniéne, n’est pas le premier Chef d’Etat à vivre cette mésaventure.

La panne sèche de la limousine présidentielle est assurément le fait majeur des cérémonies d’hommage à Ousmane Tanor Dieng, décédé lundi dernier en France. Le véhicule dans lequel roulaient Macky Sall et son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita, a pris feu. Plus de peur que de mal pour les deux Chefs d’État, sortis indemnes de l’incident. A rappeler que cette panne de véhicule présidentiel de Macky Sall n’est pas la première. En mars 2015, une vidéo diffusée sur la toile par des médias sénégalais montrait aussi la voiture du Président sénégalais Macky Sall en panne en pleine circulation dans les rues dakaroises.

Le président camerounais Paul Biya a connu la même mésaventure que Macky Sall. Sa limousine est tombée en panne le 20 mai 2016 à l’occasion des festivités marquant la 44e  édition de la fête nationale du Cameroun, sur le boulevard du 20 mai à Yaoundé. Après l’arrivée de Biya, le chef supérieur des armés devait ensuite procéder à la revue des troupes après exécution de l’hymne national comme de coutume. Initialement dans une limousine de couleur noire, Paul Biya est obligé de changer de véhicule, pour cause de panne sèche, au point où la sécurité est obligée de pousser le véhicule pour le dégager de la route.

En plein cortège, la limousine présidentielle du Président Issoufou du Niger tombe en panne !‏ Ça remonte en juin 2016. En cours de route et à quelques encablures du rond-point Escadrille sur la route de Tallagué, la Mercedes qui conduisait le Président est tombée en panne en raison d’un pneu qui aurait éclaté. L’escorte présidentielle s’est immobilisée pendant plusieurs minutes sous la haute protection des gardes corps du Président et de sa garde prétorienne. Fort heureusement, le convoi était un peu allégé et l’incident s’est produit dans une zone relativement dégagée, en plus du fait que l’itinéraire était déjà sécurisé. Le Président nigérien se rendait à l’aéroport d’où il devait s’envoler pour Dakar afin de prendre part au 49e sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO et au sommet extraordinaire de l’UEMOA.

Barack Obama : Deux pannes en deux ans

Le 20 mars 2013, Barack Obama alors en visite d’Etat en Israël avec son Cadillac tombe en panne au premier jour de sa visite historique dans ce pays. Il a fallu faire venir par avion une voiture de secours de Jordanie. Selon des médias israéliens, la panne était due au fait que le plein de la limousine présidentielle a été fait avec du diesel au lieu d’essence. La visite du président Obama en Israël a par ailleurs mobilisé pas moins de sept hélicoptères américains pour le court trajet aérien entre Jérusalem et Tel-Aviv. Plus tôt en mai 2011, toujours cette même Cadillac du  président Obama surnommée la « bête » avec laquelle il se déplace presque toujours, tombe en panne au sortir de l’ambassade américaine à Dublin en Irlande. Construite en acier trempé, en aluminium, en titane et en céramique, le véhicule qui, selon certains experts, est le plus perfectionné du monde, a été spécialement fabriqué par General Motors pour le président, mais il est resté coincé au moment de franchir le portail de l’ambassade des Etats-Unis à Dublin.

rewmi.com

Laisser un commentaire