PARTAGER

En République démocratique du Congo, le ministre de la Santé en charge de la lutte contre l’épidémie de fièvre Ebola a annoncé sa démission. Le Dr Oly Ilunga Kalenga s’estime désavoué par le président. Félix Tshisekedi veut reprendre en main la gestion de la crise. En toile de fond, une polémique sur l’introduction d’un nouveau vaccin belge pour contrer l’épidémie. Le virus Ebola a déjà tué 1 737 personnes dans l’Est du pays depuis le 1er août 2018. Le 18 juillet l’Organisation mondiale de la santé déclarait l’état « d’urgence sanitaire mondiale ». 

Au lendemain du décès d’un patient atteint du virus Ebola à Goma, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré l’état « d’urgence sanitaire mondiale ». L’OMS l’avait déjà déclenché en 2014 pour la grande épidémie d’Ebola qui a tué 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest. Le but ? Eviter les risques de propagation en RDC et dans les pays frontaliers. Sur place, des mesures de prévention sont appliquées depuis plusieurs jours déjà.

Source: Tv5

Laisser un commentaire