PARTAGER

La déception de la finale perdue n’a pas coûté son banc à Aliou Cissé. Tout au contraire, en plus d’avoir été confirmé à son poste, le sélectionneur des Lions a vu son salaire augmenté.

Le coach des Lions a don été prolongé jusqu’en 2022 et son salaire est désormais porté à 23 000 € par mois (15 millions FCFA).
« Il n’y a aucune raison de ne pas continuer avec lui. Depuis sa nomination en février 2015, nous avons participé à deux CAN et à la Coupe du monde 2018. Notre objectif est bien sûr de remporter un jour la CAN, mais aussi d’assurer notre présence en phase finale de chaque compétition de manière régulière. Nous avons misé sur la stabilité », confie à ce sujet Me Augustin Senghor à Jeune Afrique.
« Avec lui, on sait où on va. Les joueurs le connaissent. Prenez l’exemple de l’Allemagne : Joachim Low a été nommé en 2006, il est devenu champion du monde huit ans plus tard, et il n’a pas été limogé l’année dernière, après l’élimination de son équipe au premier tour de la Coupe du Monde », poursuit le président de la FSF, soulignant qu’aucun des vingt-trois joueurs présents en Égypte n’est âgé de plus de 29 ans (Gueye, Kouyaté, Ciss, Gassama), et l’effectif actuel, dans sa grande majorité, sera des prochaines campagnes.
Le Sénégal entame des matchs amicaux en septembre et octobre, avant le début des qualifications de la CAN 2021 en novembre, dans un groupe composé du Congo, de l’Eswatini, de la Guinée-Bissau largement accessible. Suivront ensuite les qualifications de la Coupe du monde 2022.

Leral.net

Laisser un commentaire