PARTAGER

Les championnats nationaux de Taekwondo se sont déroulés ce weekend à Thiès. L’occasion de clôturer la saison 2018/2019 en beauté et de refaire le classement final.

Pour cette édition, la Fédération sénégalaise de Taekwondo dirigée par Balla Dieye a mis la barre très haute en instaurant une plateforme de norme internationale qui selon le président Dieye permet aux arbitres et les athlètes de se familiariser de ce qui se passe au niveau mondial.

Au menu, 300 combattants inscrits dans les 64 catégories (juniors seniors en hommes comme en dames ) se sont donnés rendez-vous à Thiès dont « Kyorugi »(combat) mais également en « poopsea (formes) qui procure pas mal de bon résultats dans les championnats du monde et d’Afrique.

Par mesure de prudences, aucun des athlètes qualifiés à disputer la phase finale des jeux africains prévus du 19 au 31 août prochain au Maroc n’ont pas été au combat. »Depuis presque 6 mois l’équipe nationale est en regroupement. Nous avons juger nécessaire de les mettre au repos. Déjà  ils sont premières dans toutes catégories parce qu’ils ont eu à faire beaucoup de tests avant d’être sélectionnante pour les jeux africains. L’importance est d’aller chercher les point qui sont aux jeux africains. », précise Balla Dieye.

Source: Wiwsport

Laisser un commentaire