PARTAGER

L’administration peut avoir besoin de Facebook c’est à dire savoir ce que ressentent les administrations et comment souhaiteraient tous que les choses marchent. Ça c’est le bon coté des réseaux sociaux. C’est pile ou face le mauvais coté commence hélas à faire des vagues. Justement pour éviter toutes dérives il va y avoir une stratégie pour contrer les fake news via internet .

C’est ce qu’a initie Facebook avec l’appui de Africa Check. Toutes ces mesures sont de nature a profiter les uns et les autres de ce déferlement sans précédent dans les réseaux sociaux.

REPORTAGE Mame Diarra Stagiaire

Laisser un commentaire