PARTAGER

La Commune de Mermoz Sacré-Cœur a obtenu gain de cause  dans le conflit qui l’opposait à l’école  BEM Bordeaux Management school. Cette dernière refusait de s’acquitter de la taxe d’occupation de la voie publique (O.V.P) et de la taxe publicitaire.

Le  maire de Mermoz, Barthélémy Dias, avait  porté plainte contre cet établissement réputé qui se trouve dans le secteur de sa commune. Le 31 juillet 2019,  la première chambre du tribunal du Commerce de Dakar a tranché. Et c’est le maire Barthélémy Dias qui a obtenu gain de cause puisque, le juge Alioune Ndiaye a condamné Bem Managemnt School, à lui payer la somme de 49 245 000 FCFA au titre de la créance principale, outre celle de 5 000 000 FCFA au titre des dommages et intérêts pour résistance abusive.

Ainsi, BEM, qui  refusait de s’acquitter de la taxe d’occupation de la voie publique (O.V.P) et de la taxe publicitaire devra verser  en tout  54.245.000 FCFA à la commune.

Cependant, Me Demba Ciré Bathily qui assurait la défense de la mairie, a été débouté du surplus de ses demandes. Bem Managment School avait commis de son côté, Me Guédel et Associés.

Source: Senego

Laisser un commentaire