PARTAGER

Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix

Carmélite – Martyre en Pologne (✝ 1942)

Née le 12 octobre 1891 dans le judaïsme, Edith Stein était professeur d’université à Wroclaw (Breslau) et elle se tourna progressivement vers le Christ, malgré les difficultés nées de l’incompréhension de sa famille. Au temps de l’invasion nazie et de la persécution anti-juive, elle devint carmélite à Cologne traduisant dans sa vie les « sept demeures » de sainte Thérèse d’Avila et s’unissant, par la Croix, aux souffrances de son peuple. Réfugiée aux Pays-Bas, elle y fut arrêtée au carmel d’Echt, et elle meurt à Oświęcim (Auschwitz) huit jours plus tard, le 9 août 1942. Elle avait partagé la persécution de son peuple, portant le don de soi jusqu’au martyre pour le Christ.
canonisée à Rome le 11 octobre 1998.
– Thérèse-Bénédicte de la Croix Edith Stein (1891-1942) Carmélite déchaussée, martyre 
– Edith Stein, femme de dialogue et d’espérance
– proclamée copatronne de l’Europe le 1e octobre 1999 
– Edith Stein – Site du Carmel en France 
– Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, nouvelle patronne de la Paroisse du Pays de Stenay – diocèse de Verdun.
– Institut Edith Stein 
Morte à Auschwitz parce qu’elle était juive. « Notre amour pour le prochain est la mesure de notre amour pour Dieu. Pour les chrétiens et pas seulement pour eux, personne n’est ‘étranger’. L’amour du Christ ne connaît pas de frontière » (Edith Stein)
– Prier avec l’icône de Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Edith Stein) vidéo webTV CEF
Pourquoi l’Église a-t-elle choisi des saints patrons pour l’Europe? Qui sont-ils et qu’ont-ils fait pour l’Europe? 
…Saint Benoît, proclamé patron de l’Europe par Paul VI en 1964, saint Cyrille et Méthode proclamés copatrons en 1980 par Jean-Paul II et trois saintes proclamées copatronnes de l’Europe en 1999 par Jean-Paul II: sainte Brigitte de Suède, sainte Catherine de Sienne et sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)…
Mémoire (En Europe : Fête) de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, carmélite et martyre. Édith Stein, née et formée dans le judaïsme, après plusieurs années où elle enseigna la philosophie au milieu de beaucoup de difficultés, reçut la vie nouvelle dans le Christ par le baptême, et la poursuivit sous le voile des moniales jusqu’à ce que le régime nazi la forçât à l’exil en Hollande. Pendant la seconde guerre mondiale, elle fut arrêtée comme juive et conduite au camp d’extermination d’Auschwitz, près de Cracovie, en Pologne, où elle mourut dans une chambre à gaz.

Je crois … que plus on se sent attiré par Dieu et plus on doit ‘sortir de soi-même’, dans le sens de se tourner vers le monde pour lui porter une raison divine de vivre.

Laisser un commentaire