PARTAGER

La brigade fluviale des Douanes de Fimela, dans la région de Fatick, a saisi dans la nuit de jeudi à vendredi 182 kg de chanvre indien d’une valeur estimée à 13 millions 650 mille francs CFA.

« Cette importante quantité de l’herbe qui tue a été découverte sur le débarcadère de Ngoussé au cours d’une patrouille de ratissage de la bordure de mer, dans la zone Djiffer-Joal », précise le bureau des relations publiques et de la communication de la Douane.

Le ratissage de la bordure de mer par les soldats de l’économie a été mené de Djiffer à Joal, en passant par Palmarin, souligne le communiqué. Il signale que sur le débarcadère de Ngoussé, à deux kilomètres de Fadial (département de Mbour), les douaniers ont découvert huit colis contenant au total 182 kg de chanvre indien.

« Pour mettre le +yamba+ à l’abri de l’humidité et certainement le sécuriser contre les aléas du transport par voie fluviale, les propriétaires, encore introuvables, ont bien entoilé les colis », explique le communiqué. Il ajoute que « l’opération a mobilisé tous les agents de la Brigade fluviale et des véhicules Quads adaptés à la topographie de la zone où [elle] a été menée ».

La brigade de Fimela, « qui n’en est pas à sa première prouesse, avait, dans un passé récent, mis la main sur 173,5 kg de l’herbe qui tue », peut-on lire.

« Ce nettoyage, qui concerne aussi les Bolongs, est l’une de ces stratégies développées par la Brigade fluviale des Douanes de Fimela qui ont permis à l’unité de combattre efficacement la fraude de sucre, d’huile et le trafic de faux médicaments », selon le bureau des relations publiques de la Douane.

Source: Igfm

Laisser un commentaire