PARTAGER

L’Office national de l’enseignement privé catholique du Sénégal (Onecs) a profité de l’inauguration, lundi 13 janvier, de son nouveau siège, à Dakar, pour faire le point sur les 200 ans de présence du privé catholique en terre sénégalaise. Selon les chiffres, 316 établissements ont été construits dans ce secteur, avec des effectifs estimés à 118.176 élèves pour l’année 2019.

L’enseignement privé catholique fête, cette année, ses deux siècles de présence au Sénégal. La célébration de ces 200 ans dans a commencé, lundi dernier, par l’inauguration du siège de l’Office national de l’enseignement catholique du Sénégal (Onecs). Un joyau d’un coût de 200 millions de F Cfa. C’est le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, qui a officiellement réceptionné l’infrastructure. Construit sur deux étages, le bâtiment dispose de deux salles de réunion, une salle d’archives, une chapelle, des bureaux et un salon. La cérémonie inaugurale a été mise à profit pour faire le point sur l’enseignement privé catholique au Sénégal. «Dans le secteur de l’éducation nationale, l’enseignement catholique est le pionnier de l’enseignement au sens occidental du terme», a indiqué le Frère Charles Biagui, secrétaire national de l’Onecs. Deux siècles après, l’école privée catholique est devenue incontournable dans le système éducatif sénégalais. D’après des statistiques livrées par le Frère Biagui, en 2018-2019, il a été dénombré 316 établissements catholiques à travers le Sénégal. Ces derniers sont répartis entre le préscolaire, l’élémentaire, le moyen-secondaire, la formation technique et professionnelle ainsi que l’enseignement supérieur. «Ces établissements font un effectif global de 118.176 élèves encadrés par un personnel enseignant et administratif de 3.880 employés», a souligné le Frère Charles. Celui-ci n’a pas manqué de magnifier la collaboration établie avec l’Etat et avec les parents d’élèves. «Cette marque de confiance a permis à nos structures d’enseignement de réaliser des performances scolaires appréciables», a-t-il ajouté.
«L’école privée catholique fait notre fierté. Elle a formé d’éminentes personnalités. Elle a toujours accompagné l’Etat dans sa volonté de construire une école de la République, une école des valeurs et de demain», a dit le ministre. Selon Mamadou Talla, plus d’un million d’élèves sont aujourd’hui formés par l’enseignement privé.

Par Aliou Ngamby Ndiaye

Mamadou Talla annonce une réflexion sur l’enseignement privé

Le Ministère de l’Education nationale va lancer, très prochainement, une grande réflexion autour de l’enseignement privé, qu’il soit catholique ou laïc, a déclaré Mamadou Talla, lors de l’inauguration du siège de l’Office national de l’enseignement catholique. «A l’issue de la rencontre, nous allons ressortir les grandes lignes qui nous permettront d’organiser le système de l’enseignement privé tel que pratiqué partout dans le monde», a dit le Ministre. «Ce sera également une occasion pour les différents acteurs d’échanger sur le fonctionnement de ces écoles et voir comment améliorer l’accompagnement de l’Etat», a-t-il ajouté. Et le Ministre de rappeler qu’une subvention annuelle de plus 500 millions de F Cfa est allouée à ce secteur.

A. Ng. Ndiaye

Source : Le Soleil

Laisser un commentaire