KTO diffuse ce soir à 22h, La Biélorussie : une graine entourée d’épines un très beau documentaire de l’Aide à l’Église en Détresse sur les chrétiens en Biélorussie. Si aujourd’hui l’Église renaît de ses cendres elle a aussi connu des heures plus sombres. Quatre archevêques  apportent le témoignage de leur vie religieuse dans la clandestinité à une époque pas si lointaine.

« Ne nous quittez pas nous avons un droit sur vos cœurs, vos consciences et vos prières (…) chaque jour je prie pour vous qui êtes à l’Ouest » (Un évêque biélorusse)

La répression communiste a été particulièrement sévère dans ce pays à la frontière avec la Pologne et la Russie pendant l’occupation soviétique. Le clergé catholique principalement composé de prêtres polonais a été persécuté, emprisonné et supprimé. L’enseignement athée inculquait aux Biélorusses le mépris des « superstitions » religieuses. Mais la population n’a pas renoncé à sa foi.

À partir du milieu des années 80, la Perestroïka a permis un dégel des relations avec les Églises favorisant un nouveau printemps spirituel. La transformation a été, pourtant, progressive, un évêque raconte sa première messe célébrée officiellement dans un gymnase entre un crucifix et un portrait de Staline…

Une belle page de l’histoire de l’humanité dans ce pays aux confins de l’Europe.

Documentaire inédit, La Biélorussie : une graine entourée d’épines, diffusé à 20h