Marché central au poisson: Les mareyeurs réclament un audit

  • 17 Journées depuis
  • 0

Les travailleurs du  marché central au poisson ont arboré du rouge pour dénoncer le non-respect des promesses du Directeur.

Lors de leur conférence de presse, tenue au marché central de poisson, Mouhamed Sylla, un des délégués du marché central, a déclaré que « le Président de la République a pris la décision de changer le directeur de ce marché. Nous voulons dire que ce lieu doit être géré par un comité de gestion, c’est grâce à nous que les recettes de marché augmentent ».

La reconnaissance du secteur informel par l’Etat est un préalable à l’élaboration de politiques publiques. Celles-ci doivent être différenciées, pour tenir compte de la diversité des acteurs de la pêche. Selon Mouhamed Sylla, la moindre des choses avant de nommer un directeur, c’est d’abord de consulter les acteurs de ce marché. « Depuis qu’il a été créé, aucun comité de gestion n’a été impliqué. Les mareyeurs ne sont pas impliqués », dit-il  Par ailleurs, le Ministre de la Pêche, Aliou Ndoye, a lancé un audit relatif à la gestion du marché. « Nous voulions savoir ce qu’il en est. Le motif était de voir si la gestion du marché était aux normes ou pas », révèle-t-il.

Dans la même veine, il fera savoir que c’est par rapport à tous ces problèmes que le ministre de la Pêche et l’économie maritime a envoyé cette commission d’audit dont le  principal objectif était de remettre ce marché sur les rails. « C’est le poumon de l’économie de la banlieue. Il y a près de  8 000 personnes qui y travaillent. Ce marché est important pour le Sénégal , c’est un bijou qu’on ne doit pas politiser », indique Mouhamed Sylla. Qui ajoute : « Tous attendent que le Chef de l’Etat remette de l’ordre au marché central. Nous sommes les mieux placés pour pouvoir le gérer. »

Djiby Ndiaye, président du collectif des mareyeurs pour le développement du Sénégal : « Avec cet audit, Abou Mbaye a été affecté. Il y a des failles dans ce marché. Les problèmes sont dus à l’usine de glace qui était là et que l’on ne voit plus.  Nous voulons des éclaircissements. Nous nous sentons trahis par le Directeur sur qui nous avions placé notre confiance. Il n’a obtenu aucun résultat.  À l’heure où je vous parle, la construction du marché devrait être prête. »

DJANGA DIA

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :