Plainte d’AP contre l’État : Le coup de poing ironique de Sonko

  • 3 Années depuis
  • 0

Ousmane Sonko a trempé sa plume dans le fiel pour commenter la plainte déposée par African Pétroleum contre l’État du Sénégal. Dans une publication, le leader de Pastef a dévoilé celui qui se cache derrière African Petroleum, non sans dire comment ce dernier a obtenu ses blocs au Sénégal.

« J’ai lu dans la presse de ce matin que « le Président directeur général de la compagnie African Petroleum’s (Ap) a introduit un recours contre l’État du Sénégal. Il s’agit d’une procédure arbitrale au Centre international pour le règlement des différends relatifs à l’investissement (Cirdi, basé à Paris) ». L’article n’a pas précisé qu’African Petroleum est la propriété de… Frank Timis mais il s’agit bien de lui. Pour rappel, l’aventurier affairiste Frank Timis a été introduit dans notre bergerie pétrolière par le régime libéral. Aidé par le duo Samuel Sarr – Pierre Goudiaby Atépa, Timis obtint la signature de Contrats de recherches et de partage de production, le 21 octobre 2010, des blocs de Sénégal Offshore Sud Profond et Rufisque Offshore Profond.

« Ces contrats, approuvés par décrets n° 2011-1808 et 2011-1824 du 02/11/2011, ont bénéficié, sous le régime de Macky Sall, d’un renouvellement de la première période de recherche, accordé par décret n°2014-1603 du 15 décembre 2014. Tout cela s’est fait en parfaite violation du code pétrolier car Timis n’a jamais rempli ni les conditions techniques, ni les conditions financières pour être attributaire. Mais son profil sulfureux convenait certainement pour bien profiter des flux d’argent sous table. Par la suite, la magouille autour des blocs de Kayar et Saint-Louis a permis au régime de Macky Sall, avec la complicité de Aly Ngouille Ndiaye et l’intervention de Aliou Sall, de lui attribuer ces deux blocs qu’il s’empressa de vendre en violation de plusieurs dispositions du code pétrolier et en fraudant le fisc, avec la bénédiction de Macky Sall.

« Le dossier se présentait mal pour le Sénégal »
« C’est un joli retour de bâton contre ceux là qui en 2016, acculés, étaient allés chercher Frank Timis pour déposer une plainte imaginaire contre 11 Sénégalais dont moi même. Aujourd’hui, ce joli conglomérat se retrouve devant le centre arbitral, hors du Sénégal, pour se quereller sur les ressources du peuple Sénégalais qui, dans tous les cas, est le seul perdant. Ce n’est pas une information nouvelle pour moi puisque, lors de la cérémonie de dédicace de mon ouvrage sur la spoliation de nos ressources il y a quelques mois, maître Boukounta Diallo, un de mes invités, avait annoncé avoir été saisi par Timis pour une telle procédure et que le dossier se présentait mal pour le Sénégal.

« Ce n’est pas une première car le Sénégal a déjà subi une lourde condamnation au profit de Kumba-ressources devant ce même centre arbitral et, lorsque nous avons pu obtenir à notre tour une condamnation contre Arcelor Mittal sur le même fer du Falémé, Macky Sall et Amadou Ba ont préféré bazarder les intérêts du Sénégal ; la multinationale Total, au profit de laquelle cette expropriation d’African petroleum a été faite, a bénéficié d’un contrat ultra-léonin et sera le seul gagnant de l’exploitation, au détriment du Sénégal qui n’en récoltera que les miettes. »

Auteur: Youssouf SANÉ
http://seneweb.com/…/plainte-d-ap-contre-l-etat-le-coup-de-…

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :