• Accueil
  • >
  • ACTUALITES
  • >
  • Premiers secours : Quelques conseils sur l’attitude à adopter lorsqu’on se retrouve face à un cambrioleur, un braqueur ou un agresseur

Premiers secours : Quelques conseils sur l’attitude à adopter lorsqu’on se retrouve face à un cambrioleur, un braqueur ou un agresseur

  • 3 Années depuis
  • 0

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a noté une hausse des cambriolages et des vols pour 2013. Une situation d’insécurité que tout un chacun peut ressentir chez soi, dans son commerce ou dans les espaces publics. Pour se prémunir au mieux, voici quelques conseils.

Atlantico : En cas de cambriolage alors que nous sommes présents à la maison, faut-il mieux laisser faire – au risque de perdre ses biens les plus précieux et d’être pris à parti – ou se défendre ?

Mohamed Douhane : Tout d’abord, avant de parler de cambriolage, il faut noter qu’il existe des moyens matériels et électroniques efficaces de prévention, comme des portes sécurisées. Cela ne permet certes pas de supprimer le risque de cambriolage mais il le diminue considérablement.

De plus, en cas d’absence durable (pour des vacances ou pour un week-end), il ne faut surtout pas donner l’impression que la maison est inhabitée car les cambrioleurs font du repérage. Pour ce faire, il existe des programmateurs qui simulent la présence (pour la lumière, la télévision ou la radio). Il faut également aviser ses voisins de son absence, demander à un tiers d’ouvrir le matin ses volets, et, faire suivre ou relever son courrier par un proche.

En cas de cambriolage, la première chose à faire est d’appeler le commissariat. Si les cambrioleurs sont sur place, il ne faut en aucun cas pas prendre de risques inconsidérés. Les policiers privilégient le recueil des éléments de signalement (taille, âge, corpulence, couleur de peau, coupe de cheveux, tenue vestimentaire, langage, accent…) et d’identification autres (type du véhicule s’il y a, couleur ou encore immatriculation). La vie humaine est plus précieuse que quelques biens matériels – et qui dans la grande majorité des cas, sont pris en charge en cas de vol ou sont même retrouvés par la police nationale ou la gendarmerie. – ; d’autant plus que les cambrioleurs agissent le plus souvent en groupe et sont armés.

Il arrive que les cambrioleurs se trouvent nez à nez avec l’habitant et dans ce cas, il est possible de mettre en œuvre la légitime défense des personnes et des biens. Toutefois, cette légitime défense est régie par trois principes mentionnés dans l’article 122-5 du Code pénalLa légitime défense doit correspondre à une riposte simultanée, nécessaire et proportionnelle. Si la légitime défense n’est pas respectée selon cette règle, la victime peut se retrouver au tribunal.

A la suite d’un cambriolage, il faut éviter de polluer la scène, comme on dit dans le jargon policier. Autrement dit, il faut protéger les traces et les indices (vitre brisée, empreintes, tâches de sang, cheveux…), éviter de les toucher, car elles sont indispensables pour les enquêteurs afin d’identifier le cambrioleur.

Dans la soirée du lundi 20 janvier dernier, un braqueur s’en est pris à une buraliste de Vesoul. Manque de chance, l’époux de la buraliste observait la scène depuis son espace bar. C’est ainsi qu’il a maîtrisé le voyou et l’a confié à la police. Un geste courageux qui a sauvé leur recette du jour mais tout à fait dangereux. Mais alors quelle est la meilleure attitude dans ce genre de situations ?

La meilleure attitude est celle qui consiste à éviter tout contact physique même si on pense en avoir la capacité car on ne peut pas savoir quelle est la capacité du braqueur (ou du cambrioleur), sa résolution, et surtout, son armement. En outre, par peur, il peut devenir très dangereux. La meilleure attitude se résume par deux termes : la prudence et le discernement.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :