Une infirmière avoue avoir empoisonné vingt patients

  • 4 Années depuis
  • 0

Une ancienne infirmière japonaise d’un hôpital de la banlieue de Tokyo a été arrêtée sur un soupçon de meurtre d’un patient mais, selon les médias, elle a dit aux enquêteurs avoir empoisonné une vingtaine de personnes. Ayumi Kuboki, 31 ans, se trouve en garde à vue, soupçonnée du meurtre d’un homme de 88 ans dans un hôpital de la banlieue de Tokyo, a précisé la police mercredi à l’AFP sans souhaiter parler du reste de l’enquête.

Soupçonnée d’avoir mis du liquide désinfectant dans la perfusion du patient en 2016, elle a été arrêtée samedi et a dit à la police avoir fait de même avec « une vingtaine » de patients, selon les médias japonais. Selon la presse, la police a jusqu’à présent détecté la présence de désinfectant dans le corps d’un total de quatre patients septuagénaires et octogénaires décédés dans le même hôpital en un temps rapproché.

Un liquide similaire a été détecté dans le matériel de perfusion utilisé. Elle a expliqué vouloir ainsi déterminer le moment de la mort de ses patients afin d’éviter qu’elle se produise pendant son service, ont précisé les médias.

 

Auteur: 7sur7.be

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin

Laisser un commentaire

© 2019 Copyright Radio Espérance FM 95.2

× Comment puis-je vous aider ?
%d blogueurs aiment cette page :